DSC06686ok.jpg

Bienvenue sur
" Les Plaisirs Démodés "

Passionnée par la littérature, la musique et le cinéma, " Les plaisirs démodés" est un espace où je partage mes coups de cœur d'un autre temps. Un temps où l'on prenait le temps d'écouter les paroles d'une chanson, d'apprécier la plume d'un écrivain, d'admirer l’œil d'un réalisateur... Je ne suis pas nostalgique, j'aime mon époque, mais quel bonheur d'aller vivre au XIXème siècle ou dans les années 30,... le temps d'un livre, d'une mélodie, d'un film... Je ne suis spécialiste de rien, mais curieuse de tout, et ma seule ambition serait de vous donner envie de (re)découvrir les merveilles de notre culture littéraire, musicale ou cinématographique. Alors, asseyez-vous, détendez-vous et laissez-vous bercer par ces plaisirs démodés.

 
 

« Les époques changent, l'amour reste. »

Charles Aznavour - Les Plaisirs démodés

DSC06695ok.jpg
 
 
DSC06689.JPG

Contact

 
Rechercher
  • celine.p

Comment Bel-Ami a changé ma vie ...

Mis à jour : 7 mars 2019

Publié en 1885, Bel-Ami est un chef d'œuvre de la littérature française que l'on doit à Guy de Maupassant, journaliste et écrivain reconnu en son temps. Ce roman est très souvent étudié à l'école, c'est évidemment un classique du réalisme, une véritable merveille littéraire. Pour moi, Bel-Ami résonne comme un déclic, une révélation, sans ce livre je n'aurai sans doute pas eu le parcours qui est le mien. Oui un livre peut parfois changer une vie !

Crédits Photo : Céline Patissier

Bel-ami, la révélation

Si je ne devais emporter qu'un seul livre sur une île déserte, ce serait celui-ci. Bel-Ami a été d'une importance capitale dans ma vie. Par deux fois il m'a remis sur le bon chemin ... Comme beaucoup de gens, je l'ai lu au lycée, une énième lecture imposée par notre prof de français. Et sur ce coup là je peux vraiment lui dire merci ! Grâce à Bel-Ami, j'ai débloqué mon envie d'écrire, j'ai compris que je voulais faire ça toute ma vie. J'étais en classe de seconde, quand j'ai réalisé une lecture approfondie du chef d'oeuvre de Maupassant. Notre professeur nous a notamment fait décortiquer une scène qui m'a vraiment beaucoup marqué : le personnage principal Georges Duroy est à l'essai pour le journal qui vient de l'embaucher, il doit rendre un article sur son expérience de soldat en Algérie. Seulement rien ne sort. Page blanche. Blocage total. Pour révéler ses éventuels talents d'écriture, inexistants à ce moment-là du roman, il demande de l'aide à l'ami qui l'a pistonné, Monsieur Forestier, mais celui-ci trop occupé l'envoie chez sa femme Madeleine qui pourra certainement l'aider mieux que lui. Georges Duroy se pointe chez Mme Forestier qui accepte de le recevoir. Commence alors un cours d'écriture magistral ! Chez elle les mots, les tournures de phrases coulent simplement de sa plume, elle a un talent inné pour la narration qu'elle tente de transmettre à son apprenti du jour.

Cette scène magnifique m'a embarquée, je me suis tout de suite identifiée à Madeleine Forestier, cette femme forte, intelligente, éminence grise de son mari, une femme qui sait écrire de la plus belle des manières...Bref un personnage à qui j'avais envie de ressembler sans les carcans machistes de l'époque évidemment !

La lecture de Bel-Ami m'a permis de comprendre que je voulais devenir journaliste, c'est ce livre qui m'a mis sur le chemin de ma vie professionnelle.


Bel-ami, un signe du destin

Après cette première lecture de Bel-ami j'ai continué mon parcours scolaire, je savais que je voulais devenir journaliste mais je ne voyais pas quelles études faire pour y arriver. Même la conseillère d'orientation n'avait aucune idée du parcours à choisir, elle m'a d'ailleurs fait comprendre que je devrais changer d'idée et faire un métier dans un secteur moins "bouché". Merci de m'encourager madame ! Je me suis donc retrouver à faire des études supérieures qui n'avaient rien à voir avec mon objectif...Puis Bel-Ami est revenu dans ma vie. À cette époque, je suivais une licence RH à l'université et mon petit ami était en BTS. Un jour, il m'annonce qu'il a Bel-Ami à lire pour son cours de français avec une fiche de lecture à la clef. Comme il n'était pas très littéraire et que j'avais déjà lu ce livre, je lui ai proposé de faire sa fiche de lecture. Je sais, ce n'est pas bien de tricher, je sais, c'est mal ! Que voulez-vous, je n'ai pas pu résister à Georges Duroy ! J'ai donc relu ce roman et rédigé une belle fiche de lecture pour mon copain. Pour l'anecdote, la prof de français a tout de suite compris que ce n'était pas lui qui l'avait faite, comme quoi c'est vraiment très mal de tricher ! Enfin peu importe, l'important c'est que j'ai pris cette deuxième lecture comme un signe du destin. Cela m'a rappelée que je voulais devenir journaliste et que je ne devais pas abandonner mon rêve. J'ai donc repris ma vie en main, j'ai cherché et j'ai fini par dégoter une école de journalisme qui a accepté ma candidature. Enfin j'étais sur la bonne voie... Enfin je m'étais retrouvée !


La morale de cette histoire

Si j'ai eu envie de vous raconter mon lien si particulier à l'œuvre de Maupassant, ce n'est pas vous raconter ma vie. Le message que je veux faire passer à travers cette histoire est très simple, mais il est négligé par la plupart des gens : réalisez vos rêves ! Ne vous laisser pas influencer par ceux qui vous diront que "non ce n'est pas possible", que "non vous devriez plutôt faire ceci ou cela", que "non vous n'êtes pas raisonnable"...On a qu'une vie, il faut en avoir conscience le plus tôt possible pour ne pas la gâcher. Je sais qu'on ne part pas tous avec les mêmes cartes en main au départ et parfois on a un mauvais jeu... Mais lorsque la roue tourne, si une opportunité se présente, ne la laissez pas s'envoler ! Si un signe du destin vous donne un indice sur le chemin à prendre n'ayez pas peur de l'emprunter ! Ne rien regretter, surtout ne regrettez rien ! 😉

138 vues

Follow

©2018 by les plaisirs démodés. Proudly created with Wix.com