DSC06686ok.jpg

Bienvenue sur
" Les Plaisirs Démodés "

Passionnée par la littérature, la musique et le cinéma, " Les plaisirs démodés" est un espace où je partage mes coups de cœur d'un autre temps. Un temps où l'on prenait le temps d'écouter les paroles d'une chanson, d'apprécier la plume d'un écrivain, d'admirer l’œil d'un réalisateur... Je ne suis pas nostalgique, j'aime mon époque, mais quel bonheur d'aller vivre au XIXème siècle ou dans les années 30,... le temps d'un livre, d'une mélodie, d'un film... Je ne suis spécialiste de rien, mais curieuse de tout, et ma seule ambition serait de vous donner envie de (re)découvrir les merveilles de notre culture littéraire, musicale ou cinématographique. Alors, asseyez-vous, détendez-vous et laissez-vous bercer par ces plaisirs démodés.

 
 

« Les époques changent, l'amour reste. »

Charles Aznavour - Les Plaisirs démodés

DSC06695ok.jpg
 
 
DSC06689.JPG

Contact

 
Rechercher
  • celine.p

Geisha, les mémoires d'une courtisane au pays du soleil levant

Mis à jour : 19 déc. 2018

Un livre puis un film, des mots puis des images, Geisha puis Mémoires d'une Geisha nous emportent dans le monde cruel et fascinant des courtisanes japonaises d'avant la Seconde Guerre Mondiale. Une oeuvre romanesque époustouflante signée Arthur Golden.


Crédits photo : Céline Patissier

Ma mémoire me fait défaut lorsque j'essaie de me souvenir quand j'ai lu ce livre pour la première fois, cela fait déjà de nombreuses années, mais quand exactement ? Impossible de me rappeler. Pour en avoir le cœur net, il m'a suffit de vérifier la date de mon édition. 2006. En 2006, je venais à peine d'avoir mon bac et me suis retrouvée parachutée dans une toute petite chambre d étudiante. Maintenant les souvenirs me reviennent... Je me revois lire ce bouquin tous les soirs dans mon lit minuscule, toute seule dans mon 9 m², loin de la douceur du cocon familial, et ce besoin de m'évader... Ces mémoires d'une geisha fictive m'ont permis de voyager, de découvrir un Japon rêvé, avec ces cerisiers en fleur, ces okiyas et ces traditions si raffinées...ces mémoires m'ont fait sortir de mon univers étriqué pour m'envoler vers une autre contrée, vers l'orient, vers le pays du soleil levant.


Crédits photo : Céline Patissier

Sous la plume d'Arthur Golden, l'histoire de Sayuri se dessine. Fille d'un pauvre pêcheur, vendue par son père à l'age de 9 ans à une maison de plaisir de Kyoto, et ces yeux couleurs de pluie qui feront d'elle une geisha adulée à travers tout le Japon. Mais de la fange au plus beau des salons de thé, le chemin est long et douloureux pour la petite Sayuri qui devra faire face à la cruauté de ses concurrentes, à la Seconde Guerre Mondiale qui chamboule l'ordre établi et à l'amour de sa vie qui ne cesse de lui échapper. Peut-on aimer lorsqu'on est une Geisha ? Derrière les kimonos de soie, le maquillage blanc, les lèvres couleur de sang, le chant, la danse, et le rituel du thé, une Geisha n'est-elle qu'une courtisane éduquée ? Comment se faire respecter dans un monde d'hommes tout-puissants, où la femme est considérée comme une oeuvre d'art vivante, un trophée à exhiber ?


Particulièrement bien documenté, le roman d'Arthur Golden publié en 1997, est écrit sous la forme de mémoires qui semblent tirés d'une histoire vraie. Même en sachant qu'il s'agit d'une fiction, l'auteur a tellement bien su retranscrire les sentiments et l'univers de cette geisha aux yeux bleus, qu'il est difficile de croire qu'elle n'a pas réellement existé.



Pour les réfractaires à la lecture, n'hésitez pas à regarder le film réalisé par Rob Marshall en 2005. Rebaptisé Mémoires d'une Geisha, il réunit toutes les plus belles actrices asiatiques du moment, de Michelle Yeoh à Gong Li en passant par Ziyi Zhang ... un casting splendide, des images magnifiques, une réalisation impeccable, bref une belle adaptation qui n'est pas loin d'égaler le livre, ce qui est assez rare pour être signalé !


#cinéma #livre #roman #japon #geisha #littérature

Follow

©2018 by les plaisirs démodés. Proudly created with Wix.com