DSC06686ok.jpg

Bienvenue sur
" Les Plaisirs Démodés "

Passionnée par la littérature, la musique et le cinéma, " Les plaisirs démodés" est un espace où je partage mes coups de cœur d'un autre temps. Un temps où l'on prenait le temps d'écouter les paroles d'une chanson, d'apprécier la plume d'un écrivain, d'admirer l’œil d'un réalisateur... Je ne suis pas nostalgique, j'aime mon époque, mais quel bonheur d'aller vivre au XIXème siècle ou dans les années 30,... le temps d'un livre, d'une mélodie, d'un film... Je ne suis spécialiste de rien, mais curieuse de tout, et ma seule ambition serait de vous donner envie de (re)découvrir les merveilles de notre culture littéraire, musicale ou cinématographique. Alors, asseyez-vous, détendez-vous et laissez-vous bercer par ces plaisirs démodés.

 
 

« Les époques changent, l'amour reste. »

Charles Aznavour - Les Plaisirs démodés

DSC06695ok.jpg
 
 
DSC06689.JPG

Contact

 
Rechercher
  • celine.p

Hygiène de l'assassin, le premier roman fracassant d'Amélie Nothomb

Mis à jour : sept. 8

À chaque rentrée littéraire, Amélie Nothomb nous gratifie d'un nouveau roman, une régularité d'horloge suisse depuis bientôt 30 ans. En 1992, elle affirmait déjà son style hors du commun avec son tout premier livre : Hygiène de l'assassin.


Crédits photo : Céline Patissier

Que serait une rentrée littéraire sans un ovni romanesque signé Amélie Nothomb ? Chaque année, sans faute, l'auteure ne loupe jamais ce rendez-vous annuel avec ses lecteurs. Et comme rien n'a plus de saveur qu'un premier rendez-vous, remontons le temps jusqu'au début des années 90 avec son premier succès littéraire : Hygiène de l'assassin.

Pratiquement entièrement dialogué, Hygiène de l'assassin nous enferme dans l'appartement d'un prix Nobel de littérature, Prétextat Tach, qui n'a plus que quelques semaines à vivre. Reclus dans son antre depuis des années, il accepte néanmoins de recevoir des journalistes pour leur livrer ses dernières paroles. Tour à tour les malheureux vont subir les assauts de ce maître des mots machiavélique, et ne tarderont pas à jeter l'éponge devant sa mauvaise foi délirante. La cinquième journaliste, elle, tiendra la distance malgré la torture psychologique que va lui infliger l'ex-écrivain.


Crédits photo : Céline Patissier

Une plume déjà bien affûtée


Pour un coup d'essai, on peut dire qu'il s'agit d'un coup de maître ! J'ai dû lire une bonne dizaine de ses livres, et pour l'instant c'est bien Hygiène de l'assassin qui m'a le plus marquée. Adepte d'un style très direct avec des phrases courtes et percutantes, Amélie Nothomb maîtrise le dialogue avec virtuosité. Le ping-pong verbal entre le mourant sociopathe et ses intervieweurs sont tranchants, intelligents et dérangeants ! Un vrai régal ! Si on plaint forcément les pauvres journalistes malmenés, on ne peut pas s’empêcher de trouver cool ce mec complètement cinglé, qui n'a plus rien à perdre, et n'a donc plus aucun scrupule à déverser sa bile infâme sur les autres. Comme dans les films de super-héros, c'est toujours le méchant le plus marrant ! Mais que cache vraiment Pretextat.... Est-il vraiment aussi barré qu'il veut le montrer ? Est-il pire encore ? Impossible de lâcher l'affaire avant de le savoir ! Addictif au possible, ce livre se dévore avec appétit en une seule après-midi !


#roman #livre #littérature #AmélieNothomb #écrivain

Follow

©2018 by les plaisirs démodés. Proudly created with Wix.com