DSC06686ok.jpg

Bienvenue sur
" Les Plaisirs Démodés "

Passionnée par la littérature, la musique et le cinéma, " Les plaisirs démodés" est un espace où je partage mes coups de cœur d'un autre temps. Un temps où l'on prenait le temps d'écouter les paroles d'une chanson, d'apprécier la plume d'un écrivain, d'admirer l’œil d'un réalisateur... Je ne suis pas nostalgique, j'aime mon époque, mais quel bonheur d'aller vivre au XIXème siècle ou dans les années 30,... le temps d'un livre, d'une mélodie, d'un film... Je ne suis spécialiste de rien, mais curieuse de tout, et ma seule ambition serait de vous donner envie de (re)découvrir les merveilles de notre culture littéraire, musicale ou cinématographique. Alors, asseyez-vous, détendez-vous et laissez-vous bercer par ces plaisirs démodés.

 
 

« Les époques changent, l'amour reste. »

Charles Aznavour - Les Plaisirs démodés

DSC06695ok.jpg
 
 
DSC06689.JPG

Contact

 
Rechercher
  • celine.p

Inchantable Valse à mille temps

Mis à jour : sept. 14

Interprète de génie, Jacques Brel a souvent été imité mais jamais égalé. Parmi la foultitude de chansons toutes plus splendides les unes que les autres, "La Valse à mille temps" reste celle que j'adore écouter en boucle et "tenter" de "chanter" en vain.


Jacques Brel in TV-programma Domino (1962). Jac. de Nijs / Anefo

Quelle merveille ! La Valse à mille temps, c'est la chanson qui te donne envie de danser, sourire, chanter et rire. C'est la chanson que tu vas t’époumoner à essayer de chanter en soirée, mais tu seras toujours à la bourre d'un temps, de deux ou de trois, voire de mille. Au premier temps de la valse, tu gères à peu près la cadence, puis le maestro Brel s'emballe et te perd au moment de " faire trois cent trente-trois fois le temps de bâtir un roman".

La Valse à mille temps, c'est la poésie d'un texte sublimée par la performance d'un Jacques Brel qui aurait pu tenir la dragée haute aux rappeurs américains d'aujourd'hui, avec son débit de paroles hallucinant.



Et Paris qui bat la mesure...


Sortie en 1959, La Valse à mille temps fait partie des grands classiques indémodables. En l'écoutant, on se projette au temps des bals musettes, dans un Paris fantasmé où nous pourrions valser et guincher place du Tertre sur la butte Montmartre. C'est une romance parisienne éclatante de joie, incarnée par un Belge au talent démesuré. C'est un crescendo d'une intensité folle qui ne semble jamais vouloir s'arrêter.

Parce que Brel savait nous faire pleurer comme personne avec des chansons d'amour insensés, " Ne me quitte pas" en tête, on n'oublie parfois qu'il pouvait aussi nous emporter dans un tourbillon de bonheur, au son d'un accordéon au rythme endiablé.

Follow

©2018 by les plaisirs démodés. Proudly created with Wix.com