DSC06686ok.jpg

Bienvenue sur
" Les Plaisirs Démodés "

Passionnée par la littérature, la musique et le cinéma, " Les plaisirs démodés" est un espace où je partage mes coups de cœur d'un autre temps. Un temps où l'on prenait le temps d'écouter les paroles d'une chanson, d'apprécier la plume d'un écrivain, d'admirer l’œil d'un réalisateur... Je ne suis pas nostalgique, j'aime mon époque, mais quel bonheur d'aller vivre au XIXème siècle ou dans les années 30,... le temps d'un livre, d'une mélodie, d'un film... Je ne suis spécialiste de rien, mais curieuse de tout, et ma seule ambition serait de vous donner envie de (re)découvrir les merveilles de notre culture littéraire, musicale ou cinématographique. Alors, asseyez-vous, détendez-vous et laissez-vous bercer par ces plaisirs démodés.

 
 

« Les époques changent, l'amour reste. »

Charles Aznavour - Les Plaisirs démodés

DSC06695ok.jpg
 
 
DSC06689.JPG

Contact

 
Rechercher
  • celine.p

L'eau à la bouche, le premier succès sexy de Serge Gainsbourg

Mis à jour : 19 déc. 2018

Nous sommes au début des années 60, celui qui n'était pas encore Gainsbarre mais le timide Serge connaîtra son premier vrai succès musical avec cette chanson, L'eau à la bouche, un vrai bonbon de poésie à savourer !


Crédits photo : Céline Patissier

En pleine période des yéyés, la mode est à la jeunesse blonde, lisse et sautillante, ce qui n'est clairement pas le cas de Gainsbourg ! Avec son costume noir, sa trentaine bien sonnée, ses feuilles de choux et son air apeuré, il détonne dans ce paysage musical français acidulé. Pourtant, il fait son trou, des petits trous, toujours des petits trous, et les sixties seront marquées par des collaborations fructueuses avec de très belles muses, comme Juliette Greco, Brigitte Bardot, ou France Gall.

En tant qu'interprète, il lui faut encore creuser. Son premier album, Du chant à la une !, est un échec auprès du public, en dépit de la présence du Poinçonneur des Lilas.


"Je t'en prie ne soit pas farouche..."


Statique, timide, la mâchoire frissonnante, fumant sa clope pour se donner une contenance, le jeune Serge Gainsbourg n'en mène pas large lorsqu'il entonne son titre sur le plateau de la TSR. Malgré son traque bien visible, à aucun moment sa voix ne vacille, le ton est juste, son timbre est encore clair, et son allure de dandy dégingandé le rend totalement touchant ! Il nous livre comme ça, sans fioriture, sans philtre, brute, L'eau à la bouche, une chanson qu'il a écrite et composée avec l'aide d'Alain Goraguer pour le film éponyme réalisé par Jacques Doniol-Valcroze. Sortie en single en 1960, L'eau à la bouche dépassera les cent milles exemplaires vendus, et sera le premier succès commercial de Serge Gainsbourg.

Délicate et sensuelle, cette chanson est pour moi, un vrai petit bijou d'écriture d'une suprême subtilité . Des paroles coquines au rythme chaloupé, L'eau à la bouche n'est que finesse et volupté, une ritournelle que l'on a envie d'écouter sur une plage abandonné, coquillage et crustacés !


"Quand me vient l'eau à la bouche..."


#musique #chansonfrançaise #sixties #SergeGainsbourg #sexy

396 vues

Follow

©2018 by les plaisirs démodés. Proudly created with Wix.com