DSC06686ok.jpg

Bienvenue sur
" Les Plaisirs Démodés "

Passionnée par la littérature, la musique et le cinéma, " Les plaisirs démodés" est un espace où je partage mes coups de cœur d'un autre temps. Un temps où l'on prenait le temps d'écouter les paroles d'une chanson, d'apprécier la plume d'un écrivain, d'admirer l’œil d'un réalisateur... Je ne suis pas nostalgique, j'aime mon époque, mais quel bonheur d'aller vivre au XIXème siècle ou dans les années 30,... le temps d'un livre, d'une mélodie, d'un film... Je ne suis spécialiste de rien, mais curieuse de tout, et ma seule ambition serait de vous donner envie de (re)découvrir les merveilles de notre culture littéraire, musicale ou cinématographique. Alors, asseyez-vous, détendez-vous et laissez-vous bercer par ces plaisirs démodés.

 
 

« Les époques changent, l'amour reste. »

Charles Aznavour - Les Plaisirs démodés

DSC06695ok.jpg
 
 
DSC06689.JPG

Contact

 
  • celine.p

Littérature : Aliénor d'Aquitaine, la reine des romans historiques

Updated: Jan 9, 2019

Il est venu le temps des troubadours et des cathédrales, de la superstition païenne, de la ferveur catholique, des croisades en Terre Sainte et des légendes arthuriennes ! Je vous emmène à l'époque d'Aliénor d'Aquitaine, cette belle et rebelle reine du XIIe siècle inspirée et surtout très inspirante ! Portrait croisé littéraire de la reine Aliénor à travers les romans historiques de Mireille Calmel et Clara Dupont-Monod.


Crédit Photo : Céline Patissier

Aliénor d'Aquitaine, celle que l'on surnomme "La Grand-Mère de l'Europe", a marqué de son empreinte toutes les dynasties royales européennes. Mère de Richard Cœur de Lion, elle fût surtout la seule à devenir successivement reine de France au côté de Louis VII, puis reine d'Angleterre grâce à sa deuxième union avec Henry Plantagenet, futur Henry II. Un doublon jamais vu dans notre Histoire !

Cette grande dame du Moyen-Âge, à la longue vie bien remplie, déchaîna les passions en son temps, et continue de nous fasciner encore aujourd'hui.

Passionnée par la personnalité volcanique d'Aliénor, j'avais très envie de vous la présenter à travers deux visions romanesques très différentes, celles de Mireille Calmel et Clara Dupont-Monod.


Mireille Calmel a dédié tout un cycle au personnage d'Aliénor, qui a débuté avec la parution du titre Le Lit d'Aliénor, en 2002, puis 10 ans plus tard la suite de la saga en deux tomes : Le Règne des Lions, et L'Alliance brisée. De son côté, Clara Dupont-Monod a écrit deux livres sur sa vie : Le roi disait que j'étais diable, publié en 2014, et La Révolte sorti cette année.


Crédit Photo : Céline Patissier

Vous aimerez les livres de Mireille Calmel si...


...la légende du Roi Arthur vous passionne.


Féerique et même parfois complètement mystique, avec Mireille Calmel, la magie côtoie allègrement la réalité historique ! Si ces ouvrages sont très bien documentés, elle laisse largement la part belle à la légende. La reine Aliénor partage la vedette avec un personnage purement fictif, Loanna de Grimwald, une belle magicienne, digne descendante de Merlin l'enchanteur, qui permet à Mireille Calmel de faire le lien avec la légende arthurienne. Un choix qui n'est pas dénué de sens, puisque le deuxième mari d'Aliénor, Henry Plantagenet, s'était lui-même servi de l'imaginaire autour du roi Arthur pour asseoir sa légitimité sur le trône d'Angleterre.

Loin du documentaire, Mireille Calmel signe une véritable fresque épique et romanesque, avec tous les ingrédients du genre : des complots, des duels, des meurtres, de nombreuses aventures et surtout beaucoup de scènes très sexy ! Sous la plume de Mireille Calmel, Aliénor devient une reine mangeuse d'hommes et de femmes, une aphrodite libérée, plus sensuelle que spirituelle, une femme instinctive, marchant au coup de cœur et au coup de sang, mais aussi une véritable lionne lorsqu'il s'agit de ses enfants.


Crédit photo : Céline Patissier

Vous aimerez les livres de Clara Dupont-Monod si...


...vous êtes curieux d'entrer dans la tête d'un personnage historique.


Changement d'auteure, changement de style avec Clara Dupont-Monod qui s'attache davantage à la psychologie supposée d'Aliénor, et tente de se rapprocher le plus possible de la réalité historique. Dans Le roi disait que j'étais diable, l'angle choisi par Clara Dupont-Monod est particulièrement intéressant, car elle nous fait littéralement pénétrer les pensées d'Aliénor et de son premier mari, le roi de France Louis VII. Chacun à leur tour, ils se répondent par "pensées interposées", et nous donnent les clefs de leur vie de couple mal assorti. Elle, la flamboyante reine aux robes pourpres, tellement charismatique, mais aussi imbue de sa personne, guerrière et dépensière. Lui, le roi aux allures de moine, dévot, faible, soumis à son épouse, amoureux malgré lui de cette femme qu'il pense toxique pour son âme. Un point de vu atypique qui fait de ce roman une oeuvre aussi singulière que son personnage principal.


Mais qui était vraiment Aliénor ?


Était-elle une amoureuse de la vie multipliant les amants et les amantes ? Une reine belliqueuse ? Une mère ambitieuse pour ses enfants ? Une femme de culture, belle et indépendante ? Et si Aliénor était tout cela à la fois ?

Si leurs styles diffèrent, nos deux auteures se rejoignent au moins sur un point : Aliénor d'Aquitaine était une femme de pouvoir ! Puisant sa force dans ses vastes terres du sud-ouest, elle a fait fructifier l'héritage de son père Guillaume le Troubadour grâce à son charme et son autorité naturelle. Loin de s'effacer derrière ces deux rois de maris, à une époque où les femmes n'étaient bonnes qu'à fabriquer des héritiers, Aliénor fut l'une des premières femmes de l'Histoire a réellement compter !


#Aliénor #MireilleCalmel #ClaraDupontMonod #romanhistorique #MoyenAge #Richardcoeurdelion #RoiArthur #littérature #livre

62 views

Follow

©2018 by les plaisirs démodés. Proudly created with Wix.com